Promo !

Physiologie de l’exercice ou est-ce que les zombies peuvent exister ?

$250.00

Bienvenue à la formation en ligne de physiologie de l’exercice la plus captivante et ludique jamais conçue ! Cette formation de 13 heures est spécialement conçue pour les entraîneurs, kinésiologues et professionnels de la santé désireux de comprendre en profondeur les mécanismes du corps humain en se basant sur l’étude de zombies.

Avantages de la formation :

– Approche ludique et originale basée sur l’étude des zombies pour faciliter la compréhension des concepts complexes de physiologie de l’exercice.
– Flexibilité du rythme d’apprentissage, permettant aux participants de compléter la formation selon leurs disponibilités.
– Contenu riche en informations pratiques et applicables directement dans l’exercice professionnel.
– Accès à des ressources complémentaires, clavardage et forum de discussion

Rejoignez-nous dans cette aventure palpitante de découverte de la physiologie de l’exercice à travers le monde des zombies ! Soyez prêt(e) à développer vos compétences professionnelles tout en vous amusant. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez votre voyage passionnant vers une meilleure compréhension du corps humain.

  • Formation entièrement en ligne, à votre rythme
  • Groupe de discussion et clavardage en ligne où il est possible d’échanger avec l’enseignant et les autres participants
  • 13h de formation continue

Obtenez une mesure de la dépense énergétique à 50% de rabais en cliquant ici!

Mesure de la dépense énergétique

La mesure de la dépense énergétique associée à l'activité physique par accélérométrie permet d'obtenir un portait précis de votre quotidien et de vos habitudes de vie. À l'aide d'équipement utilisé en recherche, il nous est possible de précisément analyser la quantité et la qualité de votre activité physique. De plus, nous pouvons identifier des patrons de pratique d'activité physique, de sommeil et de sédentarité afin de générer une observation complète de vos habitudes de vie. Ces informations sont d'une importance capitale dans tout processus de perte de poids qui se veut sain et durable et peut s'avérer très utile pour les athlètes afin d'identifier leur profil de récupération et de performance (déterminer si leur patron de récupération/sollicitation est adéquat). La mesure s'effectue sur une période de 7 jours nécessitant 2 rencontres (1 en personne, la seconde en personne ou virtuelle).

Description

La physiologie de l’exercice est branche de la science extrêmement diverse et complexe qui repose à la fois sur des notions de biologie, physique et chimie. Il s’agit d’une matière qui soulève de vives émotions auprès des étudiants.es, on aime passionnément ou on déteste. Personne ne peut rester indifférent devant un cours de physiologie de l’exercice.

Les notions de physiologie de l’exercice sont complexes et rarement pleinement maîtrisées, ce qui rend leur enseignement parfois hasardeux. Il est facile de tomber dans l’enseignement purement théorique découlant directement d’obscures livres de références contenant un savoir mystérieux. Pourtant, la physiologie de l’exercice prend racine dans notre quotidien en tentant d’expliquer comment nous sommes en mesure d’interagir avec notre environnement. Que ce soit le fonctionnement du système nerveux ou les réactions métaboliques menant au renouvellement de l’ATP, chaque notion est étroitement liée à notre réalité.

Malheureusement, il est trop souvent difficile de bien voir cette relation et l’on tombe alors dans un profond clivage entre la théorique et la pratique. Combien d’entraîneurs.euses ont balancé leurs livres de physiologie de l’exercice par la fenêtre sans aucun remords en affirmant haut et fort que seule la pratique et la réalité du terrain compte.

Pourtant, la réalité du terrain et la physiologie de l’exercice ne font qu’un. Le mouvement d’haltérophilie est possible grâce aux mécanismes que la physiologie de l’exercice décrit et explique. Distinguer la pratique de la théorie ou encore en négliger un au profit de l’autre ne fait que sérieusement hypothéquer le potentiel d’un.e entraîneur.euse.

Ce cours cherche à faciliter la compréhension de la théorie en l’ancrant dans des exemples pratiques et offrant une perspective nouvelle: Est-ce que les zombies peuvent réellement exister ? Si oui, quels sont les éléments de la physiologie qui pourraient expliquer leur comportement et leurs capacités physiques ?

Exemples:

Pour ceux et celles qui sont curieux de savoir d’où provient notre conception actuelle des zombies, voici un classique du genre….

En se basant sur un film culte de Georges A. Romero (Night of the living dead) et sur les principes fondamentaux qui régissent l’univers des zombies, voici un cours original et très complet sur la physiologie de l’exercice et sur existence des zombies.

Références

  1. Webster, C.C., et al., Gluconeogenesis during endurance exercise in cyclists habituated to a long‐term low carbohydrate high‐fat diet. J Physiol, 2016. 594(15): p. 4389-4405.
  2. Roberts, A., R. Billeter, and H. Howald, Anaerobic Muscle Enzyme Changes After Interval Training. International Journal of Sports Medicine, 1982. 03(01): p. 18-21.
  3. Wan, J.-J., et al., Muscle fatigue: general understanding and treatment. Experimental & Molecular Medicine, 2017. 49(10): p. e384-e384.
  4. Telle-Hansen, V.H., L. Gaundal, and M.C.W. Myhrstad, Polyunsaturated Fatty Acids and Glycemic Control in Type 2 Diabetes. Nutrients, 2019. 11(5): p. 1067.
  5. Sawka, M.N., et al., Influence of heat stress and acclimation on maximal aerobic power. European Journal of Applied Physiology and Occupational Physiology, 1985. 53(4): p. 294-298.
  6. Peake, J., et al., Metabolic and hormonal responses to isoenergetic high-intensity interval exercise and continuous moderate-intensity exercise. American journal of physiology. Endocrinology and metabolism, 2014. 307.
  7. Melanson, E.L., et al., Resistance and aerobic exercise have similar effects on 24-h nutrient oxidation. Med Sci Sports Exerc, 2002. 34(11): p. 1793-800.
  8. Melanson, E.L., et al., Changes in 24-h substrate oxidation in older and younger men in response to exercise. Journal of Applied Physiology, 2007. 103(5): p. 1576-1582.
  9. Hetlelid, K.J., et al., Rethinking the role of fat oxidation: substrate utilisation during high-intensity interval training in well-trained and recreationally trained runners. BMJ Open Sport & Exercise Medicine, 2015. 1(1): p. e000047.
  10. Hargreaves, M. and L.L. Spriet, Skeletal muscle energy metabolism during exercise. Nature Metabolism, 2020. 2(9): p. 817-828.
  11. Coyle, E.F. Substrate utilization during exercise in active people. 2005.
  12. Jones, A.M. and H. Carter, The Effect of Endurance Training on Parameters of Aerobic Fitness. Sports Medicine, 2000. 29(6): p. 373-386.
  13. Bocquet, V. and V. Billat, Modèles mathématiques et physiologiques de la performance humaine. Science & Sports, 1999. 14(6): p. 278-291.
  14. Brooks, G.A., Exercise Physiology: Human Bioenergetics and its Application. 2005, New York: McGraw-Hill.
  15. Hargreaves, M. and L.L. Spriet, Exercise Metabolism. 2nd ed. 2006, Champlain, IL: Human Kinetics. 301.
  16. Romijn, J.A., et al., Substrate metabolism during different exercise intensities in endurance-trained women. Journal of Applied Physiology, 2000. 88(5): p. 1707-1714.
  17. Kenney, W.L., J.H. Wilmore, and D.L. Costill, Physiology of sport and exercise. Seventh edition. ed. 2020, Champaign, IL: Human Kinetics. xvii, 627 pages.
  18. Ehrman, J.K., D.J. Kerrigan, and S.J. Keteyian, Advanced exercise physiology : essential concepts and applications. 2018, Champaign, IL: Human Kinetics. vii, 376 pages : illustrations.
  19. Zoladz, J.A. and ScienceDirect, Muscle and exercise physiology. 2019, London, United Kingdom: Academic Press, an imprint of Elsevier.
  20. Borer, K.T., Advanced Exercise Endocrinology. Advanced Exercise Physiology, ed. H. Kinetics. 2013: Human Kinetics.
  21. Smith, D.L. and B. Fernhall, Advanced Cardiovascular Exercise Physiology. 2011: Human Kinetics.
  22. Munz, P.A., et al. WHEN ZOMBIES ATTACK!: MATHEMATICAL MODELLING OF AN OUTBREAK OF ZOMBIE INFECTION. 2009.
  23. Kirk, R., Why there Couldn’t be Zombies. Aristotelian Society Supplementary Volume, 1999. 73(1): p. 1-16.
  24. Marcus, E., Why Zombies Are Inconceivable. Australasian Journal of Philosophy, 2004. 82(3): p. 477-490.
  25. Calisher, C.H., We can reject a zombie apocalypse. Croat Med J, 2021. 62(4): p. 422-424.
  26. McGahan, I., J. Powell, and E. Spencer, 28 Models Later: Model Competition and the Zombie Apocalypse. Bull Math Biol, 2021. 83(3): p. 22.
  27. Huang, W., et al., Parasitic modulation of host development by ubiquitin-independent protein degradation. Cell, 2021. 184(20): p. 5201-5214 e12.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Physiologie de l’exercice ou est-ce que les zombies peuvent exister ?”

Vous aimerez peut-être aussi…